Paupières



L’ensemble des pathologies palpébrales est pris en charge au sein de l’Institut Ophtalmique de Somain :

1) Les chalazions : il s’agit de kystes au niveau des glandes de meibomius, en cas de résistance au traitement médical et après vérification de l’absence de nécessité d’une correction optique, une prise en charge chirurgicale sous anesthésie locale pourra vous être proposée.

2) Les ectropions/entropions : un relâchement des structures de la paupière (muscle et tarse) pourra aboutir à une éversion permanente ou un enroulement de la paupière. Les origines en sont multiples : séniles, traumatique, cicatriciel, inflammatoire. Un repositionnement du bord libre de la paupière pourra être effectué avec greffe ou lambeau local si nécessaire.

3) Le ptosis : il s’agit d’une chute de la paupière supérieure. Les origines sont multiples et conditionneront le traitement nécessaire. Celui-ci pourra reposer sur un raccourcissement du muscle ou une suspension au muscle frontal.

4) Le dermachalasis : il correspond à un excès cutané ou cutanéo-musculaire au niveau de la paupière supérieure pouvant entrainer une amputation du champ visuel. Une blépharoplastie supérieure permettra d’améliorer l’esthétique et la symptomatologie fonctionnelle.

5) Chirurgie Esthétique : Les « blépharoplasties » désignent les interventions de chirurgie esthétique des paupières qui visent à supprimer les disgrâces ou les gênes présentes, qu’elles soient héréditaires ou dues à l’âge.
Vous pouvez contacter votre ophtalmologiste pour une gêne partielle concernant uniquement les deux paupières supérieures ou inférieures, ou encore les quatre paupières à la fois.

6) Cancérologie cutanée : les tumeurs à localisation palpébrale sont fréquentes, selon la nature de la tumeur, une exérèse accompagnée de marges de sécurité avec analyse anatomo-pathologique pourra être réalisée. La reconstruction fera appel à une suture directe, à des greffes ou à des lambeaux locaux.

7) Le Blépharospasme : il s’agit de contractions involontaires du muscle orbiculaire de la paupière aboutissant à une fermeture complète des paupières. Sa prise en charge repose sur la réalisation d’injections de toxine botulique et dans certains cas, d’une chirurgie palpébrale.

Le praticien examinera vos paupières et diagnostiquera les suites à donner au problème que vous rencontrez. Les Cicatrices sont généralement placées dans un pli, ou juste sous les cils de la paupière inférieure ( selon si la chirurgie concerne les paupières supérieures ou inférieures )

Pour prendre Rdv à l'institut Ophtalmique (voir le plan d'accès)
28 rue Anatole France 59490 SOMAIN ou au 11 avenue des Potiers 59500 à DOUAI