Autres pathologies



Contactez nous pour un bilan réfractif et un devis correspondant à votre défaut optique et votre vision .

En fonction des caractéristiques de vos yeux ,mais aussi de vos activités ,des défauts optiques constatés au niveau de vos yeux ,plusieurs types de traitements réfractifs pourront vous être proposés . Leur prise en charge financière va reposer ,non pas sur la Sécurité Sociale , mais sur vos « deniers » que ce soit directement ou alors par l’intermédiaire de la  mutuelle dont vous êtes adhérents.

Le devis qui vous est remis en fin de consultation peut être présenté à votre mutuelle pour évaluer la prise en charge puisque la Sécurité Sociale ne rembourse pas ces opérations .

Les prix pratiqués qui commencent à 700€ par oeil peuvent paraitre chers :ces sommes doivent toutefois être comparées aux dépenses liées aux lentilles de contact et des produits d’entretien des lentilles. Certaines paires de lunettes sont également coûteuses.L’intervention de chirurgie réfractive peut dans certains cas « amortie » en deux ou trois ans .

Au terme du bilan réfractif ,il pourra vous être proposé les types de traitement suivants.

-La PhotoKeratectomie Réfractive (PKR) Sculpture de la cornée en surface  .700 € par oeil .Laser Wavelight Allegretto 400Hz IQ Modèle 2010 régulièrement mis à jour .

-Le FemtoLasik (utilisation d’un laser femtoseconde Ziemer  FEMTO LDV Z6 modèle 2012  pour créer un capot protecteur ou « flap » puis une « sculpture  » réfractive au laser excimer ):1250€ par oeil

-Dans les cas où les solutions cornéennes ne sont pas réalisables ,cornée trop fine ,myopie ,hypermétropie ou Presbytie trop importante , il existe des solutions par implants intra oculaires .Il existe également des implants intra cornéens.

Votre trouble de la vision, appelé myopie, se traduit par une bonne vision de près, mais une mauvaise vision de loin.

Myope: Vous voyez flou de loin et bien de près.

Ce défaut s’explique par le fait que votre œil est « trop long ». En effet, un œil myope dépasse en général la norme (23 mm de long).Une autre cause peut être également rencontrée :la cornée est trop cambrée ,trop courbe.Les deux causes peuvent même  être associées .
La distance qui sépare votre cornée de votre rétine est alors trop grande.
En conséquence, l’image d’un objet éloigné traverse votre cristallin, sorte de lentille à deux faces, et se projette non pas sur la rétine, mais en avant de celle-ci (voir schéma).


Ce que reçoit votre rétine n’est qu’une réflexion diffuse de l’image. L’objet éloigné est donc perçu flou par la rétine qui transmet cette image floue à votre cerveau.

Votre oeil est trop long. L’image d’un arbre éloigné se projette en avant de la rétine. L’arbre est flou.

La myopie est-elle héréditaire ?

Votre trouble de la vision est principalement dû à vos gènes. Il y a des familles de myopes, avec parfois un saut de génération.

Mais la génétique ne fait pas tout. D’autres facteurs en cause sont discutés :

  • Des facteurs environnementaux : le travail sur écran, le travail scolaire, le nombre d’années de travail sollicitant la vision de près (écran d’ordinateur, lecture, travail de précision…).
  • Le facteur racial : les personnes asiatiques seraient plus concernées par la myopie.

Comment va évoluer ma myopie ?

La myopie apparaît en général mais pas toujours dès l’enfance, vers 6-8 ans, et évolue jusqu’à 20-25 ans. Ensuite, elle se stabilise.

Le port régulier des lunettes ne fera pas disparaître la myopie, mais il permettra d’avoir une bonne vision avec la correction.

Il existe une autre forme de myopie, plus rare, la « myopie maladie » ou « myopie forte ». Elle s’aggrave, pour sa part, tout au long de la vie. Dans ce cas, l’œil continue de s’allonger toute la vie, ce qui peut provoquer de nombreuses complications : rétine distendue, décollement de la rétine…

Comment évaluer ma myopie ?

Il est possible d’évaluer l’importance de votre trouble de la vision à la fois en évaluant votre acuité visuelle et en déterminant la correction nécessaire pour revenir à une vision normale.

La correction de votre myopie est établie avec des lunettes d’essai.

Lorsqu’on évalue la correction nécessaire, on parle alors en « dioptries ». Le nombre de dioptries correspond à la puissance d’un verre correcteur nécessaire pour rétablir une bonne vision.

Lorsqu’on évalue l’acuité visuelle, on parle en « dixièmes ». Elle s’évalue en appréciant la capacité à lire des lettres de plus en plus petites, situées à 5 mètres de l’œil. Plus les lettres lues sont petites, plus les « dixièmes » augmentent.

On peut schématiquement relier ces deux techniques d’évaluation par la correspondance suivante :

  • Pour une myopie de – 0.5 dioptries, la vision est de 5 à 7/10.
  • Pour une myopie de – 1.50 dioptries, la vision est de 2 à 4/10.
  • Pour une myopie de – 2.50 dioptries, la vision est de 1/10.
  • Pour une myopie de – 3.00 dioptries, la vision est inférieure à 1/10.
  • Pour une myopie de – 6.00 dioptries, la vision est inférieure à 1/20.

Comment peut-on corriger ma myopie ?

La correction de votre myopie a pour but de modifier le trajet de l’image pour qu’elle converge vers la rétine.

Différentes solutions peuvent vous être proposées :`

  • Soit la correction est obtenue par le port de lunettes avec un verre concave ou de lentilles de contact pour repousser l’image sur la rétine.
  • Soit la correction est obtenue en modifiant la courbure de votre cornée par une opération réalisée à l’aide d’un laser excimer et femtoseconde :c’est la CHIRURGIE REFRACTIVE

L’astigmatisme se traduit par une vision imprécise et floue, quelle que soit la distance à laquelle se situe l’objet regardé. Ainsi, il est difficile de distinguer certains signes ou formes proches, comme le H et le N ou le 8 et le 0.

Astigmate : vous distinguez mal certaines formes de près comme de loin

L’astigmatisme est la conséquence d’une anomalie de la courbure de votre cornée chargée de faire converger les rayons lumineux vers le centre de votre œil. Au lieu d’être ronde comme un ballon de football, elle est légèrement ovale comme un ballon de rugby. Parfois, c’est le cristallin, sorte de lentille à deux faces, qui permet en se bombant plus ou moins de faire une mise au point de l’image, qui est déformé.
Le résultat est que l’image d’un objet est déformée lorsqu’elle traverse votre œil. Elle est donc projetée déformée sur la rétine, la partie de l’œil qui interprète l’image, qui la transmet à son tour déformée à votre cerveau.


La courbure de votre cornée est anormale ou votre cristallin trop bombé. L’image du stylo est déformée sur la rétine. Le stylo est flou voire déformé

Poursuivons avec l’exemple du ballon de rugby : si le grand axe de ce ballon est horizontal, votre astigmatisme est alors dit « direct » ; si le grand axe du ballon est vertical, votre astigmatisme est « inverse » ; et il est « oblique », si cet axe est oblique.
L’image reçue par la rétine est différente selon les axes de ce ballon ; l’image qui en résulte est déformée, floue.

En outre, votre astigmatisme peut être couplé à une myopie ou à une hypermétropie.

L’astigmatisme est-il héréditaire ?

L’astigmatisme est habituellement d’origine génétique. Dans ce cas, il est présent depuis votre naissance et évolue peu au cours de la vie.

Vous pouvez aussi l’avoir acquis au cours de votre vie, par exemple à la suite d’une intervention chirurgicale (chirurgie de la cataracte, greffe de cornée) ou encore à la suite d’une infection, d’un herpès ou de certaines autres maladies.

Comment évaluer mon astigmatisme ?

Lorsque l’astigmatisme est congénital, il varie jusqu’à 4 ans environ, puis se stabilise. Le port régulier de lunettes ne fera pas disparaître l’astigmatisme, mais il permettra d’avoir une bonne vision avec la correction.

Comment va évoluer mon astigmatisme ?

Il est possible d’évaluer l’importance de votre trouble de la vision à la fois en évaluant votre acuité visuelle et en déterminant la correction nécessaire pour revenir à une vision normale.

La correction de votre astigmatie est établie avec des lunettes d’essai

Le degré de correction nécessaire s’exprime en dioptries, et votre acuité en dixièmes.
Votre astigmatisme est faible entre 0 et 1 dioptrie, moyen de 1 à 2 dioptries, et fort au-dessus de 2 dioptries.

Comment peut-on corriger mon astigmatisme ?

Comme un astigmatisme évolue peu au cours de la vie, s’il est faible, il ne nécessite pas de correction.

En revanche, s’il est fort et s’il entraîne des troubles visuels, il doit être corrigé.

La correction peut être apportée par le port de lunettes, de lentilles de contact, voire, si on le souhaite, par une opération qui modifie la forme de la cornée (FEMTO LASIK, PRK)

Si vous remarquez que votre astigmatisme s’aggrave rapidement, vous devez consulter sans tarder votre ophtalmologiste. En outre, si vous êtes parent d’un enfant astigmate, sachez que ce trouble de la vue peut affecter leurs performances scolaires. Il est important de lui faire régulièrement consulter un spécialiste.

Hypermétrope : vous voyez bien de loin mais difficilement de près


Ce trouble est dû au fait que votre œil est « trop court » par rapport à la norme. Ce phénomène est exactement l’inverse de la myopie, où l’œil est trop allongé.

Ce défaut fait que l’image d’un objet éloigné est projetée en arrière de la rétine. L’image est floue au niveau de la rétine, et c’est donc une image floue qui est envoyée au cerveau.

Votre oeil est trop court. L’image du stylo est projetée en arrière de la rétine. le stylo est flou.

L’hypermétropie est-elle héréditaire ?

Comme la myopie, l’hypermétropie est liée à l’hérédité. Mais elle peut aussi être liée à la présence d’autres maladies qu’il faudra éventuellement rechercher.

Comment évaluer mon hypermétropie ?

Votre hypermétropie existe depuis votre enfance. A mesure que vos yeux se sont agrandis, qu’ils se sont allongés, votre défaut s’est légèrement corrigé. Chez certaines personnes, ce défaut, lorsqu’il est léger au départ, peut même disparaître totalement vers 10 ans. Néanmoins, chez l’enfant, elle peut provoquer un strabisme, que l’on corrige par le port de lunettes.

Le port régulier des lunettes ne fera pas disparaître l’hypermétropie, mais il permettra d’avoir une bonne vision  et un bon équilibre binoculaire  avec la correction.

Lorsque l’hypermétropie est plus forte, elle ne disparaît pas à l’adolescence, mais se stabilise dans le temps.

En général, c’est vers 35-40 ans que l’on s’en aperçoit. L’œil perd sa capacité à accommoder, ce qui provoque un phénomène de presbytie plus précoce (baisse naturelle, liée à l’âge, de la capacité du cristallin à s’accommoder).

Une forte hypermétropie peut exposer au risque de développer un type particulier de glaucome.
C’est pourquoi il est important de surveiller la pression à l’intérieur de votre œil.

Comment va évoluer mon hypermétropie ?

Il est possible d’évaluer l’importance de votre trouble de la vision à la fois en évaluant votre acuité visuelle et en déterminant la correction nécessaire pour revenir à une vision normale.

La correction de l’hypermétropie est établie avec des lunettes d’essai

La valeur de la correction nécessaire se compte en dioptries. Pour chiffrer l’acuité visuelle, on utilise les dixièmes. Contrairement à la myopie, qui est mesurée en dioptries négatives, l’hypermétropie s’exprime en dioptries positives.

On estime qu’une hypermétropie est faible entre + 1 et + 2 dioptries, moyenne entre + 2 et + 4 dioptries et forte au-delà de + 4 dioptries.

Comment peut-on corriger mon hypermétropie ?

Chez une personne jeune, une faible hypermétropie ne se corrige pas. On attendra éventuellement qu’apparaisse la presbytie pour proposer une correction.

En revanche, si elle est forte, elle peut être corrigée par le port de lunettes, de lentilles de correction, voire, si l’on le souhaite à la majorité , par la chirurgie au laser excimer par FemtoLasik.

Nous naissons tous hypermétropes dans la mesure où, à la naissance, nos yeux n’ont pas atteint leur taille définitive.Normalement, l’hypermétropie régresse spontanément, mais elle peut persister et être révélée par un strabisme. Dès la naissance, le contrôle régulier de la vue est donc essentiel.

La presbytie se caractérise par une baisse de la vision lors de la lecture de petites lettres ou lorsque la lumière est insuffisante. Concrètement, vous devez augmenter votre distance de lecture en éloignant votre livre ou votre journal, vous avez besoin de plus de lumière pour vous maquiller…

Cette situation s’explique par une diminution naturelle de la capacité d’accommodation de votre cristallin, c’est-à-dire de sa capacité à faire une mise au point tout comme le fait l’autofocus d’un appareil photographique. Avec l’âge, votre cristallin perd de son élasticité.

La mise au point pour la lecture et la vision de près ne se fait plus correctement.

Presbyte : vous voyez difficilement de près


Avec l’âge, votre oeil accomode moins bien car votre cristallin perd de son élasticité

La presbytie est-elle héréditaire ?

La presbytie est une conséquence du vieillissement de l’œil, elle n’est pas d’origine héréditaire.

Comment évaluer ma presbytie ?

La presbytie se chiffre en dioptries.

Le défaut de vision est assez semblable chez tous les individus.

On l’évalue à + 0,75 dioptrie à 45 ans ; + 1,50 dioptrie à 50 ans ; + 2 dioptries à 55 ans ; + 2,50 dioptries à 60 ans et + 3 dioptries après 60 ans.

Cette addition se surajoute à celle des lunettes que vous portiez déjà éventuellement : à 60 ans, si vous étiez myope de – 6,00 dioptries, vous devrez être corrigé à – 3,00 dioptries de près (- 6 + 3) ; si vous étiez hypermétrope de + 2,00 dioptries, vous devrez être corrigé à + 5,00 dioptries (2 + 3).

Ainsi, une myopie de l’ordre de – 3,00 dioptries permet à 60 ans de continuer à lire le journal sans lunettes.

Comment va évoluer ma presbytie ?

La presbytie commence en général vers 40-45 ans. Elle progresse jusqu’à environ 60 ans, puis se stabilise.

Presbyopia

Comment peut-on corriger ma presbytie ?

Elle peut se corriger par le port de lunettes, parfois par des lentilles de contact.

Les techniques pour une correction par laser sont  en plein développement ,elles ne sont pas toujours utilisables ,le recours à un geste opératoire sur le cristallin est parfois envisagé.

A 6 ans, sans correction et sans être porteur de défaut visuel, la distance de lecture par accommodation est possible à 7 cm en moyenne ; à 20 ans, elle est de 10 cm ; à 40 ans, de 30 cm et à 70 ans, elle passe à 2 mètres en moyenne ! Cela est très variable en fonction du défaut visuel avant d’être presbyte.

Comment peut-on corriger ma presbytie lorsque la presbytie est devenue trop forte pour le Presbylasik.?

Si la presbytie touche une personne portant déjà une correction pour une petite  myopie ,il conviendra de s’assurer que l’intervention choisie en général le lasik rende effectivement service à cette personne de loin comme de près :en effet il serait dommage de retirer les lunettes de loin pour en porter de près .

Dans le cas d’une personne n’ayant jamais porté de lunettes et qui commence à ressentir la presbytie ,en fonction de l’utilisation visuelles , de l’exigence visuelle ,on pourra discuter de technique de presbylasik dans certains cas mais aussi de solutions comme les InLays intra cornéens qui sont posés sur l’oeil dominé et permettent une vision de loin comme de près .

L’autre solution de chirurgie réfractive s’appelle PRELEX (Presbyopia Lens Exchange ) ce qui signifie que cette opération ,plus importante à réaliser qu’une chirurgie cornéenne ,est rendue nécessaire pour les circonstances où la presbytie n’est plus assez efficacement corrigée par un lasik par exemple.Dans cette technique ,le cristallin est remplacé alors qu’il est encore clair (à la différence de la cataracte ) mais devenu trop rigide .

L’opération est superposable à la chirurgie de la cataracte ,la principale différence porte  essentiellement sur le cristallin de remplacement .Cette lentille dite Premium par les fabricants va corriger la myopie ,l’astigmatisme , l’hypermétropie et donc aussi la presbytie .

Il convient de prendre les mêmes précautions que toute chirurgie intra oculaire pour ces opérations.

En résumé ,retenons que la chirurgie de la presbytie sera surtout par laser jusque 50 -55 ans .Ensuite et en fonction de chacun ,on peut dire qu’après 55 ans les PRELEX permettront une plus large autonomie par rapport aux lunettes.En effet les opérés sont souvent sans lunettes pour 90% des activités.

Pour prendre rendez-vous par téléphone, contactez le 03 27 99 88 88,
en cas d'urgence post opératoire, de jour comme de nuit merci de contacter le 03 27 99 86 40.
28 rue Anatole France 59490 SOMAIN ou au 11 avenue des Potiers 59500 à DOUAI