Techniques Opératoires

Les Techniques

Une multitude de techniques existent et sont destinées à s’adapter à chaque patient. Les interventions sont habituellement pratiquées à l’aide d’un laser en fonction des indications. Les techniques les plus récentes et les plus éprouvées sont utilisées, la sécurité opératoire étant avec le résultat opératoire une préoccupation majeure. Un des avantages de ces lasers consiste à couper et coaguler simultanément produisant des résultats de qualité. Ces lasers permettent également pour certains d’entre eux d’améliorer la texture de la peau.

1-    POCHES SUPERIEURES

Après anesthésie une incision est pratiquée dans le pli de la paupière ou se situera la cicatrice post opératoire qui sera donc masquée. Les parties excédentaires de peau, de muscles et de graisse seront reséquées afin d’obtenir le résultat esthétique souhaité. Le laser permet de  doser très précisément l’effet.

2-    POCHES INFERIEURES

Elles peuvent être opérées par deux principales manières. En incisant la peau ou en passant  par l’arrière de la paupière sans inciser la peau. Il est évidemment préférable de ne pas inciser la peau mais ces deux techniques ne concernent pas les mêmes patients. Si un excès de peau et/ou de muscle existe, un abord cutané est préférable pour un meilleur résultat esthétique. Par contre si la poche graisseuse est isolée ou prédominante, un abord par l’arrière est possible et donne de très bons résultats sans cicatrice cutanée visible.

VOIE CUTANEE

L’incision est pratiquée sous les cils. La partie excédentaire de peau, de muscle et de graisse est retirée pour un bon résultat esthétique. Les sutures sont laissées en place quelques jours puis retirées.

VOIE TRANS CONJONCTIVALE

Cette technique permet, quand elle est possible, de préserver la peau et il n’y a pas de cicatrice visible. La graisse est traitée au laser directement en passant par l’arrière de la paupière. Le dosage est adapté à chaque patient.

L’anesthésie

Il s’agit d’une anesthésie locale potentialisée. Dans la quasi-totalité des cas une anesthésie générale n’est pas nécessaire pour ce type de chirurgie.

Avant l’intervention, le patient reçoit par voie générale un produit calmant, très efficace  et adapté à chacun.  Puis la zone est endormie localement avec un produit anesthésique le patient étant déjà détendu. Un double effet est donc obtenu : le patient ne sent pas de douleur et il ne perçoit pas de stress pendant l’intervention.

En permanence l’anesthésiste est présent pour s’assurer du confort du patient et de sa sécurité.

Déroulement de la procédure

Après une préparation préopératoire spécifique, le patient entre le matin. Un produit destiné à le détendre lui est administré. La durée d’intervention varie en fonction de la technique choisie et du nombre de paupières à opérer. La surveillance dure une demie journée et le patient sort accompagné dans l’après midi après avoir été examiné par le chirurgien et l’anesthésiste qui vérifient son aptitude  sortir. La sortie se fait obligatoirement accompagnée.

  • Les suites opératoires sont habituellement simples. Elles ne sont pas ou  peu douloureuses.
  • La vitesse de cicatrisation dépend du terrain spécifique du patient. Elle varie donc d’un patient à l’autre.
  • Les œdèmes (gonflements) sont inhérents à toute chirurgie. Ils sont habituellement modérés et  régressent en quelques jours.
  • Les ecchymoses (bleus) sont beaucoup plus rares mais régressent également s’ils surviennent.
  • Le repos est nécessaire  pendant quelques jours afin de  favoriser la vitesse de récupération et la qualité du résultat.
  • L’observance du traitement post opératoire et des mesures de précaution est indispensable.
  • Les fils sont enlevés entre 8 et 10 jours en fonction des cas.

Les résultats de la chirurgie esthétique du regard sont très bons si l’indication est bonne et le patient motivé. La technique étant bien codifiée quant à elle.

Les patients sont satisfaits et constate sans difficulté la différence et l’amélioration liée à l’intervention. Cette satisfaction persiste dans le temps.

Le résultat est habituellement acquis en  10 et 15 jours parfois moins. Des variations sont possibles, certains patients récupérant plus rapidement ou plus lentement. Par la suite le résultat continue à s’affiner jusqu’à 6 mois après l’intervention et parfois plus.

Le gouvernement a décrété le passage au « stade 3 » du plan de lutte contre le Covid, samedi 14 mars.

NOUS SOMMES DONC DANS L'OBLIGATION D'ANNULER L'ENSEMBLE DES CONSULTATIONS ET CHIRURGIES. SEULES LES IVTs SONT MAINTENUES.

Il n’est pas nécessaire de nous joindre par téléphone, nos secrétaires vous contacteront pour reporter vos examens.

SI VOUS ETES DEJA SUIVI A L'INSTITUT ET EN CAS D'URGENCE: baisse brutale de votre vue, douleurs oculaires importantes, traumatisme oculaire, je vous remercie de bien vouloir contacter le 07 68 32 43 83, et ce uniquement en cas d’urgence (du lundi au vendredi entre 9h et 16h).

CONCERNANT VOTRE TRAITEMENT, un arrêté autorise les pharmaciens d’officine à étendre le renouvellement d’une ordonnance expirée dans le cadre d’un traitement chronique.

En vous remerciant de votre compréhension.

L'équipe de l’Institut Ophtalmique

Prendre rendez-vous en ligneDoctolib