Chirurgie Réfractive : fini les lunettes



Si votre vue est mauvaise, votre réflexe est de rencontrer votre ophtalmologiste pour « avoir des lunettes » pour corriger votre défaut optique .

L’alternative à cette solution si vous souhaitez ne plus porter de lunettes a été depuis longtemps les lentilles  cornéennes qui permettent une plus grande liberté. Cependant la manipulation des lentilles, les difficultés à supporter celles ci ou encore des incidents ou accidents liés au port des lentilles : conjonctivites, kératites ou même abcès sous lentille peuvent amener à cesser le port des lentilles .

Une troisième solution consiste à incorporer le traitement optique à l’oeil :

C’est la Chirurgie Réfractive  .

Les différents « défauts visuels »:

La myopie – L’hypermétropie – L’astigmatisme – La presbytie

Les autres ou aberrations optiques :

Toute anomalie entrainant une mauvaise qualité d’image particulièrement la nuit .

Ces défauts sont analysés et le traitement par laser tiendra compte des particularités de chaque oeil .

Vous souhaitez ne plus porter de lunettes ou de lentilles .Les opérations de chirurgie réfractive sont elles possibles pour vos yeux ?

Avant de décider si vous pouvez être opéré , vous prendrez rendez vous avec un spécialiste de chirurgie réfractive de l’Institut .

L’examen qui sera alors réalisé recherchera les possibilités de traitement de votre défaut optique. Vos habitudes de travail et de loisirs seront étudiées (ordinateur , conduite de la voiture, qualité de vision et confort, sports, lecture, etc… )

Plusieurs mesures de vos yeux seront pratiquées par le médecin ou son assistant ou assistante : dimension des yeux, épaisseur et qualité de la cornée  par exemple .

Systématiquement une topographie cornéenne sera réalisée par Pentacam. Ceci permet de rechercher des anomalies contre indiquant les chirurgies par laser .

Un fond d’oeil sera fait en fin d’examen. Prévoyez de ne pas conduire juste après l’examen ou faites vous accompagner .

Au terme de cet examen , le médecin vous propose selon les cas une ou plusieurs solutions . Malheureusement, il est des cas où la chirurgie réfractive est contre indiquée : le médecin vous en expliquera alors les raisons.

Dans les cas plus heureux où la chirurgie est possible, un devis vous sera remis par la secrétaire.

Vous pourrez alors prendre sereinement votre décision .

Dans un oeil normal, les rayons lumineux incidents sont convergés sur la rétine par la cornée située en avant de l’oeil, et le cristallin, situé à l’intérieur de l’œil. Dans l’oeil myope, les rayons lumineux convergent en avant de la rétine en raison le plus souvent d’une trop grande longueur de l’oeil. Dans l’oeil hypermétrope, les rayons lumineux convergent en arrière de la rétine, en raison en général d’un oeil trop court. L’oeil astigmate présente des anomalies de courbure cornéenne. Ces anomalies de réfraction peuvent être corrigées par paire de lunettes, lentilles de contact, et techniques de chirurgie réfractive. Ces techniques ont en commun de corriger les anomalies de courbure de la cornée, parfois du cristallin et de modifier ainsi le trajet des rayons lumineux.

Plusieurs techniques chirurgicales sont proposées en fonction de la correction à atteindre.

La méthode la plus adaptée à votre cas particulier sera choisie après un examen approfondi avec votre chirurgien. Les méthodes de chirurgies réfractives modernes, permettent de corriger la myopie, l’astigmatisme, et l’hypermétropie. En fonction de l’importance du défaut préopératoire, le résultat peut être parfait ou partiel. Le résultat recherché ne peut jamais être parfaitement garanti, car il dépend des phénomènes de cicatrisation qui varient en fonction des individus. Une correction par lunettes, lentilles de contact, ou réintervention est parfois nécessaire, le plus souvent de façon ponctuelle (par exemple pour conduire ou sur écran).

Les opérations de chirurgie réfractive sont de réelles interventions chirurgicales, et présentent donc toujours des risques. Les complications graves pouvant conduire à la perte de la vision voir à la perte de l’oeil sont absolument exceptionnelles. Des petits inconvénients tels que la perception de halos autour des lumières, une tendance à l’éblouissement (souvent déjà présents en pré-opératoires), une petite réduction de l’acuité visuelle, même avec correction, une gène à la vision nocturne peuvent survenir de façon transitoire ou définitive. Dans des cas rares, elles peuvent nécessiter un traitement médical ou chirurgical.

Pour prendre rendez-vous par téléphone, contactez le 03 27 99 88 88,
en cas d'urgence post opératoire, de jour comme de nuit merci de contacter le 03 27 99 86 40.
28 rue Anatole France 59490 SOMAIN ou au 11 avenue des Potiers 59500 à DOUAI