Questions Fréquentes

Quel est le prix de l’opération ?

Le prix pour la chirurgie laser dépend du type de chirurgie choisi avec votre chirurgien et de votre problème réfractif.

Le prix de la chirurgie de la myopie, le prix de la chirurgie de l’astigmatisme, le prix de la chirurgie de l’hypermétropie et le prix de la chirurgie de la presbytie pratiquée à l’institut débute à 700 € par oeil. Le prix est ainsi beaucoup plus faible que dans les autres centres. Ceci est liée à la politique de prix bas pratiquée depuis toujours et ceci sans baisse de la qualité car nous possédons les laser Excimer et laser femtoseconde les plus récents de la région .

Le prix pour la chirurgie interventionnelle intraoculaire est modéré si vous avez une cataracte et plus important sinon, il sera à déterminer avec votre chirurgien.

En fin de consultation pour bilan, votre chirurgien vous fournira un devis détaillé.

Qu’est-ce que les dioptries et l’acuité visuelle?

L’ophtalmologiste comme l’opticien évalue le degré de myopie en dioptries. La myopie se note en unité négative soit moins «x »Dioptries. Les dixièmes expriment l’acuité visuelle (corrigée ou non corrigée par des lunettes, des lentilles ou une opération) sur une échelle standardisée différente selon les pays. Ils  permettent d’apprécier la qualité de la vision dans la vie courante. Par exemple, un faible myope qui voit sans lunettes 1 à 2 dixièmes a un degré de myopie d’environ 2 à 3 dioptries et verra 10/10è avec une correction. Sur votre ordonnance ou vos lentilles de contact, vous pouvez lire par exemple «- 3 dioptries » et en aucun cas il ne s’agit de 3/10è.

L’échelle de myopie va de -0.25 à -25.00 voire plus. On distingue généralement les myopies en petites (de -0.25 à – 2.75), faibles (de -3.00 à –5.75), moyennes (de -6.00 à – 11.75) et fortes (au-delà de -12.00).

L’acuité visuelle se mesure en France en dixièmes : 10/10 est l’acuité visuelle moyenne de la population .Certaines personnes l’atteignent voire le dépasse sans lunettes. Pour d’autres les verres ou les lentilles sont nécessaires. Parfois l’acuité d’un sujet est limitée à 6, 7 ,8/10 sans  pathologie particulière.

Jusqu’à quel degré de correction peut-on opérer?

L’opération par Lasik permet de corriger avec de très bon résultats des myopies jusqu’environ 12 dioptries, des hypermétropies jusqu’à +6 dioptries et des astigmatismes jusqu’à +/-6 dioptries. Ce chiffre correspond à la puissance de vos lunettes. La possibilité opératoire dépend essentiellement de l’épaisseur de la cornée. Au delà, d’autres techniques chirurgicales peuvent corriger la myopie.

La chirurgie par implant permet de corriger des myopies allant jusque -25 dioptries si les données d’examen le permettent .

Quel est le principe technique?

Le Laser Excimer remodèle l’œil une fois la surface de celui-ci (l’épithélium) enlevée. Dans le LASIK,  une DECOUPE CHIRURGICALE de la cornée (capot protecteur ou Flap) associée  à l’action du LASER EXCIMER  remodèle la forme de l’œil. Dans la PKR l’épithélium  enlevé, on effectue le traitement par laser excimer, ensuite l’épithélium cicatrise en 48 heures à peu près. Cette période de cicatrisation peut  entraîner une gêne plus ou moins importante selon les patients après l’opération ,en fin d’intervention une lentille est posée pour quelques jours pour éviter les frottements de la paupière sur l’œil et ainsi améliorer le confort post opératoire.

1. Dans le LASIK la découpe chirurgicale faite avec un Laser ( Femtoseconde)  permet d’obtenir un capot cornéen très fin d’environ 110 voire 90 microns d’épaisseur, parfaitement régulier. Il est ensuite soulevé à l’aide d’une petite canule. Pendant cette partie, la vision va disparaître quelques secondes. C’est tout à fait normal.

Dans la PKR, l’ablation de l’épithélium se fait manuellement sans laser.

2. Le laser Excimer agit ensuite sous le capot cornéen, dans l’épaisseur de la cornée (stroma cornéen), en amincissant la cornée restante dans sa partie centrale. La quantité de tissu enlevé permet de diminuer l’épaisseur de la cornée. L’aplatissement qui en résulte réduit le pouvoir dioptrique de la cornée et corrige la myopie.

3. Dans le LASIK, une fois la cornée remodelée, le capot est repositionné sur la cornée, et l’adhésion du capot est obtenue en quelques minutes sans suture dans l’immense majorité des cas.

Dans la PKR la cicatrisation se fait naturellement sous lentille pansement.

Quel est le déroulement de l’opération?

L’opération se fait sans hospitalisation, en externe. L’opération a lieu au bloc opératoire afin de donner à l’acte opératoire toutes les garanties d’asepsie et de rigueur chirurgicale. Le patient est allongé sur le dos. Après avoir procédé à la désinfection de la peau des paupières, un champ opératoire recouvre partiellement le visage sur l’œil opéré. L’anesthésie est réalisée par instillation d’un puissant anesthésique en gouttes (anesthésie topique). La procédure chirurgicale décrite ci-dessus démarre. Le crépitement du laser est audible et dure quelques dizaines de secondes. L’ensemble de cette procédure dure moins de 15 minutes par oeil .

Qui peut être opéré?

Tous les patients désireux de réduire, voire de supprimer leur correction optique (lunettes, lentilles), pour un motif esthétique, sportif, ou professionnel (attention, la chirurgie de la myopie n’est pas compatible avec toutes les aptitudes professionnelles). Les porteurs de lentilles de contact sont souvent demandeurs, en particulier s’ils ne supportent plus leurs lentilles, ainsi que les sportifs qui pratiquent les sports nautiques où les lentilles sont peu indiquées.  Les chirurgies réfractives s’adressent  aux  patients dont la correction est stable depuis plus de 1 an .

Il est des cas où après examens spécialisés ,le chirurgien constate que le ou la candidate ne peut pas être opéré:malgré la diversité des techniques ,l’oeil n’est pas compatible avec une chirurgie réfractive .Il en est de même pour un oeil unique (ou si l’autre oeil est très faible )

Est-ce douloureux ?

La chirurgie elle-même est indolore car réalisée sous l’effet d’un collyre anesthésiant. Lors de la chirurgie du Lasik vous pouvez ressentir, pendant quelques secondes, une légère pression lors de la création de la lamelle.
Après PRK, pendant les premières 24 heures, vous pouvez éprouver une douleur dont l’intensité est très variable d’une personne à l’autre : De la simple impression d’un grain de sable ou d’un cil dans l’œil jusqu’à une sensation douloureuse qui peut être calmée par des antalgiques.La lentille pansement ,portée 3 jours et 3 nuits consécutives ,a pour but de limiter l’inconfort .Cette sensation de  » sable  » dure rarement plus de 48 heures.
Après Lasik, l’irritation ne dure que quelques heures mais n’est jamais douloureuse. Le larmoiement et la difficulté à ouvrir les yeux pendant les premières heures est fréquente.Mais passé ce délai , le confort revient et la vision s’améliore rapidement , souvent le même jour !Par précaution pour éviter de déplacer la lamelle de cornée ,des coques de protection seront portées les deux premières nuits.

Les problèmes de myopie peuvent-ils revenir ?

Un des critères pour bénéficier de la chirurgie est d’avoir une vision stable depuis au moins un an. Le chirurgien vérifie cette condition lors de l’examen préopératoire. Si votre vision est stable, , la myopie, l’hypermétropie et l’astigmatisme ne doivent pas revenir en dehors de maladies de l’oeil  indépendantes de la chirurgie.

Puis-je travailler dès le lendemain ?

Même si vous voyez bien, une convalescence de quelques jours est recommandée. Le retour au travail varie selon la personne, toutefois, vous devez éviter les endroits poussiéreux et enfumés.Même si le confort est parfait ,évitez de vous frotter les yeux .

Suis-je un bon candidat pour être opéré ?

Pour savoir si vous êtes un bon candidat pour la chirurgie, vous devez passer un examen préopératoire. Cet examen permettra d’évaluer l’état de vos yeux et l’importance de votre défaut visuel. Il est primordial de s’assurer que vos yeux sont en parfaite santé afin que les résultats de la chirurgie soient les meilleurs. C’est lors de cet examen que nous pourrons déterminer quelle technique vous conviendra le mieux.Vos activités de travail comme de loisirs seront évaluées pour déterminer le meilleur choix technique pour vos yeux .

Si vous portez des verres de contact souples, vous devrez les enlever quelques jours avant  l’examen.Si vous portez des verres de contact rigides ou semi-rigides, vous devrez les enlever au moins une semaine avant l’examen. Ce retrait est nécessaire car les verres de contact peuvent causer une modification de la forme naturelle de la cornée.

Peut-on opérer les deux yeux en même temps ?

-En technique FemtoLasik, il est possible d’opérer les deux yeux le même jours  mais il est possible de les traiter séparément avec un délai qui peut varier d’une à plusieurs semaines selon votre convenance et en accord avec le chirurgien. En pratique pour le  FemtoLasik, on opère couramment les deux yeux sur la même séance.

-En PRK, on peut opérer les deux yeux dans la même séance mais c’est plus inconfortable pendant quelques jours que si on opère en deux fois. La tendance est maintenant d’opérer les deux yeux simultanément quelque soit la technique pour ne pas être immobilisé deux fois.

-L’extraction  du cristallin  clair (certaines chirurgies de la Presbytie ) comme de la cataracte sont des opérations qui ne se font en principe pas simultanément, nous opérons un œil à la fois. La pose d’implants réfractifs obéit aux même impératifs.

Comment se passe la convalescence ?

Il faut éviter, pendant le premier mois, d’être exposé à des matières irritantes ou de recevoir des coups aux yeux.

On considère que les ultra violets qu’ils soient naturels ou artificiels sont susceptibles de provoquer des réactions inflammatoires au niveau des cornées opérées .

La baignade en piscine est aussi interdite pendant deux ou trois  semaines. Pour le reste, vous pouvez continuer vos activités normales.

Si vous êtes fumeuse  ou fumeur , sachez que les particules de fumées irritent les yeux :il faut donc s’abstenir de fumer et utiliser des gommes ou des patches à la Nicotine .Nous n’avons pas encore de données concernant la cigarette électronique .

Si j’ai une cataracte plus tard, est-ce que je vais pouvoir me faire opérer même si j’ai subi une chirurgie réfractive ?

Oui. Simplement les calculs de l’implant cristallinien seront modifiés, ce problème est désormais bien codifié .

Questions concernant la chirurgie de la presbytie:

Quel est le but de l’opération?

L’objectif est d’obtenir une réduction ou une suppression complète du défaut de vision lié à l’âge qui apparaît entre 40 et 50 ans de façon progressive : la presbytie. Il s’agit de la perte de capacité pour l’œil de faire la mise au point entre la vision de loin et la vision de près. En pratique :on ne lit plus sans l’aide des lunettes .C’est alors que les patients sont obligés de mettre des verres progressifs.

Qu’est-ce que l’oeil normal?

L’œil normal est principalement composé par deux lentilles transparentes en avant, la cornée et le cristallin. L’image que vous percevez est captée par les cellules de la rétine qui reçoivent les informations lumineuses pour les envoyer vers le nerf optique. La cornée et le cristallin peuvent être assimilées aux objectifs d’un appareil photo et la rétine à la pellicule. C’est sur la cornée que vous posez la lentille de contact.

Quels sont les types d’opération pour la Presbytie?

-1-PresbyLasik :

La chirurgie excimer agit sur la cornée sans avoir besoin « d’ouvrir » l’oeil. Alors que la chirurgie du cristallin (la même que celle utilisée en chirurgie de la cataracte) se fait avec une ouverture de l’œil de 0.9 mm de diamètre et consiste à enlever le cristallin et le remplacer par une lentille. Ces interventions sont réalisées sous anesthésie locale topique (par collyres).

Quels sont les troubles de la vision qui sont corrigibles avec le laser?

Les différentes  chirurgies de la presbytie  s’adressent  au départ à des sujets porteurs d’un « défaut optique » (qui portait déjà des lunettes ou des lentilles auparavant).

Les patients les plus satisfaits de la chirurgie  sont les patients hypermétropes (défaut qui génère un effort pour la vision de manière permanente  ressenti de près d’abord puis de loin avec le temps) mais il est possible de traiter les patients qui ne portaient pas de lunettes et les myopes.

Le traitement par FemtoLasik de cette amétropie permet sous certaines conditions d’apporter un « plus  » en vision de près  et une certaine autonomie vis  à vis des lunettes de près. Les patients peuvent en bénéficier  tant qu’ils sont capables d’accommoder : en pratique ce traitement est assez difficile au delà de 55 ans. Le concept de PRESBYLASIK est basé sur ce principe. Largement commentée cette technique satisfait  des patients utilisant assez peu la vision de près et en particulier en dehors du travail. Cette technique est cependant modulable et peut être retouchée  en cas  d’inconfort.

-2-Implants remplaçant le cristallin :

Implants Multifocaux

Implants pseudo accommodatifs.

-3-IntraCor

Depuis fin 2008, on a vu apparaître la technique développée en Colombie par le laboratoire Technolas appelée IntraCor. Elle s’adresse cette fois à des sujets n’ayant jamais porté de lunettes  qui découvrent la presbytie  et qui voient les verres devenir de plus en plus nécessaires pour la vision de  près.

Cette technique ne s’adresse qu’à un seul des deux yeux (comme un monocle) et ne fait pas pour l’instant la preuve de son efficacité dans un nombre suffisant de cas  et surtout la preuve de sa sécurité. Pourtant, on sait qu’elle remanie en profondeur les structures de la cornée :(incisions  concentriques). Elle présente également le grave inconvénient  de n’être pas réversible. Pour toutes ces raisons même si nous disposons du laser Femtoseconde, nous ne pensons pas que cette technique soit souhaitable pour nos patient d’autant qu’il  est vraisemblable qu’elle soit abandonnée à terme .

-4- Inlays cornéen

Une autre voie de recherche est de créer la même profondeur de champ par des Inlays cornéens qui est une solution réversible  et modulable.Il en existe plusieurs modèles basés sur de principes différents, que ce soit un principe de sténopée comme en photographie  ou encore une lentille additionnelle. La mise en place de ces implants inytracornéen se fait après une découpe au laser femtoseconde de la cornée. L’évaluation à long terme de ces techniques est en cours .

 

Pour prendre rendez-vous par téléphone, contactez le 03 27 99 88 88,
en cas d'urgence post opératoire, de jour comme de nuit merci de contacter le 03 27 99 86 40.
28 rue Anatole France 59490 SOMAIN ou au 11 avenue des Potiers 59500 à DOUAI