Histoire

C’est à la demande de certains héritiers de ce médecin, Monsieur et Madame PAUCHET-DRANSART, qu’il a entrepris cette œuvre, malgré le caractère quelque peu limité de l’intérêt que ceci paraissait pouvoir susciter. Il avait à cela une bonne raison : l’histoire de l’Institut est également une partie de l’histoire de Somain, une page de la vie des Somainois de plus d’un siècle : est-il plus belle occasion pour un historien?

Lorsque j’ai rencontré Monsieur PAUCHET, après sa réception du premier texte manuscrit de Monsieur THOMAS, j’ai tout de suite accédé à la réalisation matérielle du document. Nous avons été aidés en cela par Monsieur O’CONNOR, gendre de Monsieur et Madame PAUCHET, qui accepta d’effectuer la saisie du projet. Par la suite, après relectures, corrections puis ajouts de dernière minute de la part de l’auteur et des Docteurs André VAN-HOUTTE et Michel VANHOUTTE, nous avons décidé de figer le texte dans sa relation de l’historique depuis la fondation jusqu’à la période qui précède le départ des Sœurs Augustines et celui du Docteur Michel VANHOUTTE.

Monsieur THOMAS s’est assez facilement laissé convaincre de l’utilité de proroger l’historique jusqu’à l’approche du XXI° siècle.

Qu’il soit remercié pour tout ce travail passé et à venir, qu’il effectue avec une rigueur quasi “chirurgicale”, avec passion et générosité. L’occasion m’est ici donnée de lui témoigner ma respectueuse considération.

Je remercierai aussi tous ceux qui, de loin ou de près, ont contribué à l’élaboration de ce document. La famille PAUCHET, tout d’abord, sans laquelle rien n’aurait été fait. Les Docteurs VAN-HOUTTE et VANHOUTTE, ensuite, en particulier pour leur collaboration aux détails, à la véracité. Tous les collaborateurs de l’Institut, enfin, qui, comme moi, se sont passionnés pour la cause.

Certains se sentent mus par une nécessité incorrigible de rechercher dans leur passé des explications, des justifications ou des éléments de satisfaction comportementale. Ce ne sera pas notre cas. Nous sommes fiers d’être les successeurs des praticiens et autres acteurs qui ont bâti la réputation de notre établissement : nous souhaitons simplement, au bénéfice de leur mémoire, pérenniser sinon amplifier leur action.

C’est dans cette optique que l’Institut vient de passer le cap du XXI° siècle, sans une ride, avec, chaque jour, encore beaucoup plus d’atouts. Pour le présent, nous sommes heureux d’y faire une partie de la route, souhaitant qu’elle soit encore longue et toujours aussi passionnante

Le gouvernement a décrété le passage au « stade 3 » du plan de lutte contre le Covid, samedi 14 mars.

NOUS SOMMES DONC DANS L'OBLIGATION D'ANNULER L'ENSEMBLE DES CONSULTATIONS ET CHIRURGIES. SEULES LES IVTs SONT MAINTENUES.

Il n’est pas nécessaire de nous joindre par téléphone, nos secrétaires vous contacteront pour reporter vos examens.

SI VOUS ETES DEJA SUIVI A L'INSTITUT ET EN CAS D'URGENCE: baisse brutale de votre vue, douleurs oculaires importantes, traumatisme oculaire, je vous remercie de bien vouloir contacter le 07 68 32 43 83, et ce uniquement en cas d’urgence (du lundi au vendredi entre 9h et 16h).

CONCERNANT VOTRE TRAITEMENT, un arrêté autorise les pharmaciens d’officine à étendre le renouvellement d’une ordonnance expirée dans le cadre d’un traitement chronique.

En vous remerciant de votre compréhension.

L'équipe de l’Institut Ophtalmique

Prendre rendez-vous en ligneDoctolib